top of page

Tarte à la farine de pois chiches et aux oignons dorés

Une tarte méditerranéenne aux oignons doux, thym, romarin, pignons et olives. La pâte est faite avec un mélange de farine de blé et de pois chiches, pour un résultat croustillant et un peu plus de protéines !



Pour 1 grande tarte (6-8 parts)


Ingrédients

  • 600g d'oignons doux (2 gros ou 3 moyens)

  • Une douzaine d'olives noires

  • 30g de pignons

  • 2 c. à soupe d'huile d'olive

  • Thym et romarin


  • 100g de farine de pois chiches

  • 100g de farine de blé T80

  • 80g de margarine pour cuisson et pâtisserie

  • 3 c. à soupe d'huile d'olive

  • 1 pincée de sel

  • 30 ml d'eau tiède environ

Préparation

  1. Préparer la pâte à tarte en mélangeant la margarine froide coupée en cubes, l'huile d'olive et les 2 farines de manière à obtenir un sable grossier puis ajouter l'eau tiède progressivement pour former une boule ; réserver au frigo

  2. Emincer les oignons et les faire dorer à la poêle, à couvert, avec 2 c. à soupe d'huile d'olive, le thym et le romarin

  3. Dénoyauter si besoin les olives noires et les émincer

  4. Préchauffer le four à 180°

  5. Etaler la pâte et garnir un moule graissé et fariné

  6. Ajouter et répartir les oignons dorés sur la pâte, puis les olives noires et les pignons

  7. Faire cuire 25 minutes au four à 180°C

Les oignons doux ont une saveur douce et sucrée. Si vous n'en trouvez pas, utilisez des oignons jaune et ajoutez une 1/2 cuillerée à café de sucre.



La farine de pois chiches contient deux fois plus de protéines que la farine de blé (22% contre 11% en moyenne). Elle donne une pâte plus croustillante. Il est difficile d'en mettre plus que la moitié de la quantité totale de farine pour une pâte à tarte, sous peine d'obtenir une pâte difficile à étaler et très friable.


Valeurs nutritionnelles moyennes pour un part de tarte coupée en 8 (≈100g)

Protéines

6g

Lipides

17g

Glucides

19g

Energie

250 kcal


62 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


Restez informé·e • Abonnez-vous au blog

Vous êtes abonné·e

bottom of page