top of page

Le bubble tea

Le bubble tea est une boisson à base de thé et de billes de tapioca, créée à Taïwan au milieu des années 80 et devenue incroyablement populaire dans le monde entier.

A t-elle un intérêt nutritionnel ? Peut-on en boire souvent ?

Voici un éclairage nutritionnel pour guider vos choix parmi les bubble teas 🧋


A l'origine, le bubble tea (ou boba) est un mélange de thé, de lait et de billes de tapioca moelleuses. A Taiwan, au moins deux personnes revendiquent l'invention de cette boisson au succès devenu planétaire qui symbolise, de par ses ingrédients, le mariage de la tradition et de la modernité (1).


Aujourd’hui, il en existe de multiples variantes et c'est une boisson très personnalisable :

  • A base de thé vert, noir ou blanc, de rooibos ou même de café,

  • Souvent sucrée et aromatisée, avec des fruits, du jus de fruits, du sirop, du sucre roux, ...

  • Eventuellement adoucie avec du lait ou des alternatives végétales,

  • Agrémentée de billes de tapioca noires ou blanches, ou de gelée de fruit à aspirer avec une paille XXL.

D’un point de vue nutritionnel, c’est une boisson qui permet de contribuer aux apports hydriques de la journée, avec des volumes d'au moins 350ml - dont 250ml d’eau - et qui a un effet rassasiant à court terme.


Les billes sont fabriquées avec de la fécule de tapioca, elle-même obtenue à partir de racine séchée de manioc. Le tapioca est un aliment pauvre en protéines et lipides et surtout composé de glucides et d'un peu de fibres. Il ne contient pas de gluten, ce qui le rend appréciable de celles et ceux qui l'évitent. A noter par contre, une possible réaction croisée pour les personnes allergiques au latex (2).


Les billes sont donc riches en glucides, avec un indice glycémique plutôt élevé (le glucose qu'elles contiennent passe rapidement dans le sang). De plus, il peut y avoir beaucoup de sucres ajoutés dans un bubble tea, car on utilise souvent des sirops très sucrés pour l’aromatiser. La teneur en sucres peut facilement dépasser les 35g par boisson (35g, c’est la quantité de sucre d’une canette de coca), sachant qu’il est recommandé de rester en dessous de 50g de sucres/produits sucrés en tout par jour. Consommer régulièrement de grandes quantités de sucres et de glucides à indice glycémique élevé est délétère. Cela conduit à des pics glycémiques fréquents qui favorisent à la longue l'apparition d'une résistance à l'insuline et constituent un facteur de risque pour le diabète de type 2.

De plus, du fait de ce pic glycémique, la sensation de satiété procurée par le tapioca peut être de courte durée et laisser place, avec un bubble tea très sucré consommé isolement, à une hypoglycémie réactionnelle (3) avec des sensations de fringale, fatigue, nervosité, ... une à deux heures après son ingestion.


👉 La teneur potentiellement élévée en sucres, c’est le principal défaut du bubble tea.


En dépit de son effet rassasiant immédiat et de son apport calorique (variable en fonction de la quantité de sucres ajoutés), le bubble tea contient très peu de protéines et ne peut donc pas remplacer un repas.


Par ailleurs, on peut noter que :

  • Le thé (surtout s'il est de qualité, bio ou d’origine contrôlée) contient des polyphénols aux propriétés antioxydantes,

  • Le tapioca contient un peu de fer ; toutefois la teneur en fer des billes utilisées dans les bubble tea n'est pas connue (4).

Enfin, l’autre défaut potentiel de cette boisson, ce sont les additifs (5) (6) (7) :

  • La fabrication industrielle de la fécule de tapioca peut faire intervenir différents additifs technologiques,

  • De la gomme de guar et de la gomme xanthane peuvent être ajoutées pour l’aspect collant et agglutinant des perles ; consommées à fortes doses, ces gommes peuvent occasionner un inconfort intestinal (ballonnements, flatulences, effet laxatif).

  • Il peut aussi y avoir des colorants (dans les billes ou les sirops), des conservateurs, des matières grasses végétales hydrogénées (c’est-à-dire des acides gras saturés), ...

ll y a eu un cas d’occlusion intestinale très médiatisé en Asie, à la suite de la consommation de bubble tea par une jeune fille, mais c’est un cas rare a priori (8). Et si l’on mâche les billes, il n’y a pas de raison d’avoir ce type de problème (9).



En bref, du fait de sa teneur en sucres et de sa pauvreté en nutriments autres que les glucides, ce n’est pas une boisson-santé, ni un aliment à intégrer dans une routine quotidienne.

Mais c’est une boisson-plaisir qu'il ne faut pas non plus diaboliser, à consommer de façon occasionnelle, comme un goûter, avec un thé de qualité, des billes de tapioca cuites sur place et les plus naturelles possible et aromatisé de préférence avec des fruits frais coupés sur place plutôt que du sirop.


----------------------------------------------------------

Sources :


(1) The rise of bubble tea, one of Taiwan's most beloved beverages, Maggie Hiufu Wong, CNN, 2020 : https://edition.cnn.com/travel/article/taiwan-bubble-tea-origins/index.html


(2) Update on latex allergy : New insights into an old problem, Claudio A.S. Parisi et al., 2021 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8335653/


(3) Dr Nina Cohen Koubi dans "Le bubble tea, la boisson tendance faussement saine" par Sarra Djeghnoune, 2022, sur : https://www.marieclaire.fr/bubble-tea-dangers-sante,1430784.asp


(4) c.f. "Boba, black tapioca pearl" sur : https://cronometer.com ; "Matcha flavored instant boba kit" dans la base de données de l'USDA sur : https://fdc.nal.usda.gov/fdc-app.html#/food-details/2206214/nutrients


(5) Tapioca pearls, Wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Tapioca_pearls


(6) Ingrédients contenus dans des billes de tapioca vendues en ligne :

  • Exemple 1 : amidon de tapioca, eau, amidon modifié, colorant: caramel sulfite-ammoniac; agents gélifiants : gomme xanthane, carboxyméthyl cellulose sodique; conservateur : sorbate de potassium, sucre brun, arôme melon d’hiver.

  • Exemple 2 : Eau, fructose, jus de fruits de la passion (15%), amidon, régulateur d'acidité: lactate de calcium, acidifiant: acide citrique, agent gélifiant: alginate de sodium, saveur de fruit de la passion, épaississant: gomme xanthane, colorant: carotènes, antioxydant: ascorbique acide, conservateur: Sorbate potassium.

(7) Le bubble tea, c'est quoi ?, Anne-Laure Pham, 2012 : https://www.lexpress.fr/styles/saveurs/recette/le-bubble-tea-c-est-quoi_1071218.html


(8) Bubble Tea: What Happened To A 14-Year-Old Who Drank It, Forbes, Bruce Y. Lee, 2019 : https://www.forbes.com/sites/brucelee/2019/06/16/bubble-tea-what-happened-to-a-14-year-old-who-drank-it/?sh=4cf761fa131f


(9) Le "bubble tea", mauvais pour votre transit ?, Pauline Capmas-Delarue, 2019, https://www.medisite.fr/troubles-digestifs-et-alimentation-le-bubble-tea-mauvais-pour-votre-transit.5515250.524109.html






36 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


Restez informé·e • Abonnez-vous au blog

Vous êtes abonné·e

bottom of page